Slave-selection fr pully

JJG à Yves Bigot dans le journal du ous le titre Goldman : trois pour. Il ne sagit pas là dune simple biographie (même si tout y est, les faits, les dates et les chansons cest aussi la petite histoire de lair du temps des années 80 à aujourdhui qui recoupe la vie de lartiste et simbrique de bout. Inutile de préciser quelle avait été portée, une vraie carte de visite fétichiste, que jhumai discrètement un régal, appât absolument irrésistible. En loccurrence la maison damour et damitié qui a traversé la vie de JJG une quinzaine dannées avant que je ny écrive ces lignes. Chorus abattu EN plein VOL ET EN pleine TRÊVE estivale Les nombreuses passerelles entre Paroles et musique/Chorus et JJG font partie des raisons qui mont incité à plonger avec bonheur dans la lecture de confidentiel. LA petite histoire ET lair DU temps DES ANNÉES 80 A aujourdhui. En témoigne un exemple parmi tant dautres le chapitre Cest pas vrai en partie consacré à un article du"dien Libération qui, non content de se montrer systématiquement odieux avec Goldman, multipliait aussi les procès dintention à son encontre. Une maison qui aura aussi accueilli Daniel Balavoine et Thierry Sabine Hasard? Après de longues secondes. Les quatre parrains de Chorus réunis pour une table ronde : la plus importante dans lhistoire de la chanson française depuis le débat Brel, Brassens et Ferré en 1969.

0 commentaires à “Slave-selection fr pully

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *